L’Examen des sols et des terres: Élément catalyseur de la mise on oeuvre des ODD

du 22 au 24 mai, au Scandic Hotel de Berlin

La Global Soil Week 2017 aspire à contribuer à la réussite de la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD). Pour ce, elle examinera les cibles des ODD abordées par le Forum Politique de Haut Niveau 2017 (HLPF) en s’axant sur le domaine des terres et des sols, offrant ainsi une perspective intégrée de tous les ODD et fournissant des données et autres formes de connaissances complémentaires aux indicateurs relatifs aux ODD. La Global Soil Week 2017 (GSW) devrait également favoriser et inciter diverses parties prenantes à communiquer leurs priorités dans le cadre de la mise en œuvre des ODD. Elle compte ainsi contribuer au thème du HLPF sur le Développement Durable préconisant « L’éradication de la pauvreté et la promotion de la prospérité dans un monde en changement », et au bout du compte, catalyser la mise en œuvre des ODD. Les partenaires de la GSW s’efforceront notamment de :

  • Tenir compte des compromis et rechercher les synergies entre les ODD;
  • Passer de la production et de l’échange de connaissances aux processus d’apprentissage intégrables aux mesures et actions concrètes;
  • Habiliter les parties prenantes à contribuer aux processus d’examen et de suivi du Programme de développement durable à l’horizon 2030;
  • Intensifier la responsabilisation des parties prenantes au Programme de développement durable à l’horizon 2030;
  • Répondre aux éléments critiques, notamment: (i) Pressions relatives aux ressources nettes; (ii) Modèles de consommation et de production; (iii) Accès et droits aux ressources.


L’universalité vit de la diversité [Pluralité]

La construction de cellules locales de prise en main/responsabilisation [Pouvoir]

La médiation responsable des de- mandes concurrentielles sur les res- sources naturelles [Basée sur les droits de l’homme]

Au LAB, nous nous réunirons pour produire un exemple d’exa- men des ODD abordés dans le cadre du HLPF 2017 (ODD 1, 2, 3, 5, 9, 14, 17) en s’axant sur la perspective des sols et de la terre. Le Lab est un espace ouvert permettant une délibération des multiples parties prenantes sur les lacunes et les synergies existant à l’intérieur des ODD, et entre ceux-ci. Nous nous axerons sur le thème du HLPF 2017 de l’éradication de la pauvreté et de la promotion de la prospérité, et nous attacherons à développer conjointement les priorités d’action à différentes échelles sur les prochaines années afin de concrétiser le succès de la mise en œuvre du Programme à l’horizon 2030. Le Lab est un espace favorisant la convergence des parties prenantes, des points de vue et des discussions émergeant des processus et ateliers préparatoires de la Global Soil Week.

1 | La réhabilitation des sols pour Faim Zéro: Développer les technologies humaines en partageant les enseignements et en développant les stratégies

Cet atelier est fondé sur les partenariats avec les Ministères de l’Agriculture du Bénin, du Burkina Faso, de l’Éthiopie et du Kenya, et d’autres parties prenantes, lesquels ont été mis en place dans le cadre de l’initiative «ONE World – No Hunger» (un monde sans faim) du Ministère Fédéral Allemand pour la Coopération et le Développement Économique (BMZ). La santé des sols et l’utilisation équitable des terres sont des facteurs primordiaux au développement durable ; la neutralité en matière de dégradation des terres est fondamentale à l’amélioration des moyens de subsistance, l’éradication de la n, la santé et le bien-être des populations, et favorise, entre autres, l’autonomisation des femmes. Par conséquence, cet atelier vise à identifer les synergies susceptibles de soutenir notre collectif de partenaires dans la promotion de la mise en œuvre des ODD au niveau local et national. En particulier, nous nous attacherons à défnir certaines lacunes et certains défis des politiques existantes ayant un rôle important et susceptibles de nuire à la gestion durable des sols à grande échelle ; nous définirons également les zones d’intervention potentielles stratégiques pour favoriser les investissements ciblés dans les sols.

facilitateurs

2 | Droit à la [protection] des terres: Intensification de la responsabilisation au niveau local par l’intermédiaire d’examens thématiques

Il est impératif de sécuriser l’accès aux terres et aux ressources naturelles pour répondre aux besoins de subsistance de millions d’hommes dans le monde entier. En dépit des accords internationaux tels que le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres (VGGT), les populations marginalisées ont du mal à faire valoir leurs droits fonciers légitimes compte tenu des pressions concurrentielles existantes sur les ressources et des injustices, avec à la clé l’inhibition bien trop fréquente et violente des activistes. La protection des défenseurs des droits fonciers et le renforcement des mécanismes de responsabilisation locale sont essentiels à la survie des populations, mais également à la réalisation des ODD. En relevant le dé du “rétrécissement de l’espace civique”, cet atelier utilisera les Examens thématiques promus par le Programme de développement durable à l’horizon 2030 pour créer une fonction de soutien à la prise de responsabilité aux niveaux nationaux. Cela passera par l’élaboration de directives relatives aux rapports des gouvernements nationaux et l’habilitation des affaires et populations locales.

facilitateurs

3  | Demande concurrentielle sur les sols et les terres: sécuriser notre base de ressources naturelles pour la sécurité alimentaire

Les ressources du sol sont essentielles pour éliminer la faim et assurer la sécurité alimentaire (Objectif 2 de développement durable). Cependant, les sols fertiles sont tout d’abord une ressource limitée, et qui sont également soumis à une dégradation continue. Dans un scénario classique, la mise en œuvre des ODD permettra d’accroître les demandes exercées sur les sols pour la production des aliments humains et animaux, des fibres et des carburants. Les demandes concurrentielles et les compromis se manifestent sur le plan du paysage local par la production de biens et de produits (p.ex. cultures alimentaires contre cultures énergétiques), et sur le plan mondial par l’échange des biens et services basés sur les terres, ce qui a pour e et de modi er l’utilisation des ressources naturelles et d’externaliser les externalités. Cet atelier traitera des demandes concurrentielles critiques sur les sols en associant cet aspect aux mesures pratiques pouvant être prises pour parvenir à une neutralité en matière de dégradation des terres, et ainsi favoriser la sécurité alimentaire.

facilitateurs

Nous concevons nos ateliers en collaboration avec nos partenaires. Si vous souhaitez recevoir des informations complémentaires et y participer, rendez-vous sur notre site globalsoilweek.org pour l’actualité du programme et les points de contact. GlobalSoilWeek@iass-potsdam.de pour les demandes d’informations à caractère général ou pour les facilitateurs des ateliers. Vos contributions sont les bienvenues !

Coordinateurs de la GSW

 

 Facilitateurs

Communication & Curateur Jeunesse 

Curateurs Dimension Urbaine